ça suffit ! Rassemblement au Havre contre l’antisémitisme mardi 19 février

https://www.facebook.com/events/2773153506242176/

Les partis politiques, mouvements et associations lancent un appel à la mobilisation contre l’antisémitisme :

« Les actes antisémites se sont dramatiquement multipliés au cours de l’année 2018. Ça suffit !

L’antisémitisme n’est pas une opinion, mais un délit. Il est redevenu une incitation au meurtre. Ilan Halimi, les enfants de l’école Ozar Hatorah, les victimes de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi, Mireille Knoll, tous ont été assassinés, parfois torturés, parce que Juifs. Ça suffit !

Nous sommes tous concernés. L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs. Il est l’affaire de la Nation toute entière.

Nous portons dans le débat public des orientations différentes, mais nous avons en commun la République. Et jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine. C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des Français à se réunir dans toutes les villes de France pour dire ensemble : NON, l’antisémitisme, ce n’est pas la France ! »

Le Havre aussi dit NON à l’antisémitisme

Un rassemblement est organisé ce mardi 19 février à 18h30
dans les jardins de l’Hôtel de Ville du Havre, devant le monument de l’Oiseau blessé

Demande d’annulation du Conseil municipal de la Ville du Havre du 18 juin 2018

La séance du Conseil municipal de la Ville du Havre du lundi 18 juin s’est déroulée de façon inédite. Des agents du Groupe Hospitalier du Havre ainsi que des personnels des Centres d’Information et d’Orientation étaient présents dès 18 h pour manifester et demander, légitimement, à l’assemblée municipale de prendre position sur leurs situations.
Le Maire du Havre, Président de la séance, a refusé de la suspendre lorsque la situation l’exigeait ou de la reporter et a décidé de présenter l’ensemble de l’ordre du jour au mépris des règles élémentaires de l’expression démocratique. Comme je l’ai précisé à la fin de ce Conseil municipal et au regard des conditions dans lesquelles il s’est tenu, j’ai saisi Madame la Préfète de Normandie pour lui demander d’annuler l’ensemble des délibérations sur lesquelles les Conseillers municipaux devaient se prononcer.
L’ensemble des explications dans le courrier ci-dessous

M Brasse à la Préfète de Normandie – Dde d’annulation du Conseil municipal du 18-06-2018

Le reportage de France 3 Baie de Seine du 20-06-2018

Un trou géant pour les 500 ans du Havre

Regardez le reportage de France 3 Normandie sur le Conseil municipal du Havre où nous avons (re)demandé au Maire la totale transparence sur la comptabilité des festivités des 500 ans de notre ville. En vain. Dans ces conditions, l’ensemble de l’opposition a refusé de voter pour l’utilisation des deniers publics dans le cadre de festivités à venir.
IMG_0635

« LA GESTION FINANCIÈRE DES 500 ANS DU HAVRE EN EAUX TROUBLE. Ce sont des révélations de nos confrères Mediapart et Le Canard Enchaîné. Édouard Philippe, ancien maire du Havre et premier ministre est directement mis en cause… » Regardez, partagez, le reportage de France 3 Normandie et ma réaction.
Nouvelle image

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie

http://www.paris-normandie.fr/accueil/500-ans-du-havre–un-trou-financier-geant-selon-mediapart-MG12726965

Forfait post-stationnement : Le Havre, ville la plus chère de Normandie

La « prune » va passer de 17 € à 30 € au Havre ! Le stationnement réglementé a pour objectif une bonne rotation des véhicules en stationnement, favorable à l’environnement, aux automobilistes eux-mêmes et à l’activité économique et commerciale. Au Havre, aucune politique de stationnement favorable à l’environnement et à l’attractivité n’est mise en place. En proposant un forfait post-stationnement à 30 €, la majorité municipale va « sympathiquement traire la vache havraise en 2018 ! »

Retrouvez à la suite la une et la double page de Paris-Normandie sur le sujet ainsi que l’intégralité de mon intervention en Conseil municipal du 20 novembre 2017.
http://www.paris-normandie.fr/le-havre/forfait-post-stationnement-au-havre–gare-a-la-facture–NH11438104

Séance du Conseil municipal du 20 novembre 2017 – Stationnement, FPS : intervention de Matthieu Brasse

 » Merci monsieur Huchet pour la présentation de cette délibération. Je ne vais pas redire spécifiquement ce qui était écrit dans la presse la semaine dernière ou à la radio ce matin. Cependant, votre cabinet a déclaré que vous donneriez des explications aujourd’hui, Monsieur le Maire. Les Havrais et moi-même les attendons avec impatience et je souhaiterais revenir sur certains points techniques sur lesquels vos adjoints Messieurs Huchet et Monsieur Cacougnole n’ont pas su répondre lors de la commission finance, puis sur vos objectifs politiques pour le moins étranges. Lire la suite

Changement des rythmes scolaires dans les écoles du Havre : « une mascarade visant à avaliser une décision déjà prise pour la rentrée 2018 »

Question de Matthieu Brasse lors du Conseil municipal du Havre le 16 octobre :
« Monsieur le maire, madame Thibaudeau-Rainot, ma question porte sur le décret du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques permettant de revenir à la semaine de 4 jours. Vous avez mis en ligne un questionnaire auquel les parents peuvent répondre jusqu’au 12 novembre (lehavre.fr/rythmes-scolaires-parole-aux-parents-deleves). Je ne peux que déplorer la méthode et l’orientation de ce questionnaire.
– La méthode : Par internet uniquement et avec un formulaire que l’on peut remplir des dizaines de fois. Ce qui ne garantit pas la fiabilité des résultats.
– L’orientation : le courrier remis aux parents précise que « le mercredi matin génère de nombreuse insatisfaction », sans dire lesquels et sans poser la question du remplacement du mercredi matin par le samedi matin. Mais le texte présentant le questionnaire sur internet est plus savoureux encore et débute par ces mots : « L’ensemble de la communauté éducative souligne la fatigue accrue des enfants induite par la semaine de cinq jours. » Cela indique clairement votre choix et oriente la réponse.
Qui plus est, je vous invite à lire la tribune parue dans Le Figaro le 10 octobre dernier signée de Lire la suite