les-socialistes-unis-deriere-benoit-hamon-paris-normandie-du-13-02-2017

« Le Havre : les socialistes unis derrière Benoît Hamon »

« Le Havre : les socialistes unis derrière Benoît Hamon« , l’article de Paris-Normandie Le Havre du 13-02-2017
les-socialistes-unis-deriere-benoit-hamon-paris-normandie-du-13-02-2017http://www.paris-normandie.fr/region/le-havre–les-socialistes-unis-derriere-benoit-hamon-NY8515807

Primaire citoyenne : ma voix ira à Benoît Hamon

Depuis plusieurs semaines, sept candidats défendent leur projet pour la France auprès des électeurs de gauche dans le cadre de la primaire citoyenne. L’enjeu est considérable puisqu’il s’agit de désigner celle ou celui qui portera nos valeurs et notre projet lors de l’élection présidentielle.

En tant que militant et élu socialiste, je me félicite de la qualité des propositions qui émergent de la primaire citoyenne. Les deux premiers débats télévisés ont été l’occasion d’échanges riches et pertinents. Les Français se voient proposer des alternatives claires et crédibles au projet de casse sociale proposé par François Fillon et à la France de la division et de la haine de Marine Le Pen.

Avec 19 bureaux de vote sur l’agglomération du Havre, tout a été fait pour que la primaire se déroule dans de bonnes conditions. J’ai laissé le soin à d’autres de mettre en place les campagnes de soutien à tel ou tel candidat et il appartient désormais à chacun, électeur de gauche, écologiste, progressiste de se forger son opinion. Pour ma part, c’est à Benoît Hamon qu’ira ma voix.

Il est pour moi le candidat qui a l’analyse la plus juste de notre société, de ses forces et de ses faiblesses. Il est le candidat qui a la meilleure vision de ce que pourrait être la France de demain : une France audacieuse, écologique, solidaire. Il est le candidat qui a apporté des idées fortes et novatrices au débat de la primaire.

Tant au niveau national que local les campagnes se font dans une optique de rassemblement. J’invite le plus grand nombre de nos concitoyens à regarder le dernier débat télévisé jeudi soir et à venir voter dès le 22 janvier. Garant de la bonne organisation de la primaire citoyenne au Havre, mon choix n’est en rien une consigne de vote. C’est un choix de militant socialiste.

Confiant dans la réussite et la bonne participation à la primaire, je soutiendrai celle ou celui des 7 candidats qui l’emportera au soir du 29 janvier.

Matthieu Brasse
Conseiller municipal du Havre
Secrétaire de la section socialiste du Havre

le-ps-peaufine-ses-primaires-une-de-paris-normandie-du-28-12-20

A la une de Paris-Normandie Le Havre : « Le PS peaufine ses primaires »

le-ps-peaufine-ses-primaires-une-de-paris-normandie-du-28-12-20 le-ps-prepare-les-primaires-paris-normandie-du-28-12-2016

Paris-Normandie Le Havre du 28-12-2016 : http://www.paris-normandie.fr/region/le-havre–le-parti-socialiste-prepare-les-primaires-YA7882045#.WGqCtfnhDD4

horodateur-parkings-le-havre

1 million d’euros détournés dans les régies municipales du Havre : le Maire refuse la mission d’évaluation

1 million d’euros détournés dans les régies municipales de la ville du Havre. Au total ce sont plus de 360 000 € détournés aux régies municipales des parcs de stationnement pendant plusieurs années qui viennent s’ajouter aux 661 000 € détournés entre 2007 et 2013 à la régie vie scolaire. Lors du Conseil municipal, j’ai mis en lumière ces détournements d’argent public ainsi que le travail réalisé par la Chambre Régionale des Comptes sur les dysfonctionnements des parkings municipaux qui ont permis ces malversations (Vauban : 326 494,58 € – Rousseau : 7590,30 € – Gares : 999,30 € – Coty : 28 197, 90 €).

J’ai donc demandé à ce que les élus municipaux, majorité et opposition, examinent le fonctionnement de l’ensemble des régies municipales de notre commune dans le cadre d’une mission d’évaluation et d’information. Mission refusée par le Député-Maire au prétexte, comme dit dans le reportage de France 3 Normandie, que « ce dossier serait trop technique ». Les Conseillers municipaux, en charge de la bonne utilisation de l’argent du contribuable havrais, ne seraient pas aptes à comprendre ? Les Havrais ne seraient pas en droit de savoir ?

Je m’interroge et je continuerai d’interroger sur ce sujet qui recèle d’autres mauvaises nouvelles pour les Havrais.

Le reportage de France 3 Haute-Normandie ici :  https://www.facebook.com/matthieu.brasse/videos/10154967357976531/

L’intégralité de mon intervention en Conseil municipal du 19 décembre 2016 :

Délibération n°9
Gestion du stationnement urbain et des régies de stationnement
Chambre Régionale des Comptes – Rapport d’observations définitives

Lire la suite

un-probleme-avec-sa-droite-paris-normandie-du-22-11-2016

Primaire de la droite : le député-maire du Havre a « Un problème avec sa droite »

Primaire de la droite : Le député-maire du Havre a « Un problème avec sa droite »
Mon décryptage dans le Journal Paris-Normandie du mardi 22 novembre 2016.

« Un problème avec sa droite »

Secrétaire de la section PS du Havre et conseiller municipal, Matthieu Brasse décrypte les résultats dans l’agglomération.
« La participation a été forte. Ce qui est plutôt bon signe pour l’expression de la démocratie, et de bon augure pour la future élection présidentielle. En 2011, la primaire de la gauche avait bien fonctionné au Havre, où 8 700 électeurs s’étaient déplacés. Au niveau de l’agglomération cette fois, on atteint les 12 000. Ce qui fait un quart de plus, et non pas le double comme l’a indiqué Édouard Philippe » (N.D.L.R. : lire notre édition d’hier), indique Matthieu Brasse.
Le secrétaire du Parti socialiste du Havre décèle « un certain malaise » chez le maire du Havre. « Il est incontestable qu’Édouard Philippe, qui est le leader de la droite au Havre et dans la pointe de Caux, a mouillé la chemise pour la campagne d’Alain Juppé. Il a fait le job, et pas seulement dans sa ville et sa région. Je comprends qu’il puisse être déçu car ce scrutin nous apporte l’indication suivante: les deux tiers des électeurs de droite n’ont pas voté pour le candidat que soutient le maire du Havre.»
Selon Matthieu Brasse, Édouard Philippe a « un problème » avec sa droite. « Dimanche, les électeurs de la droite ont préféré voter pour le cœur de la droite :
conservatrice, ultralibérale, fidèle à ses fondamentaux, plutôt que pour ce qui leur est apparu comme un ventre mou politique que représentent Alain Juppé et son porte-parole
», analyse Matthieu Brasse.
Et l’unique conseiller municipal socialiste du Havre d’ironiser sur le destin national compromis du maire. « J’en suis presque désolé pour Édouard Philippe, qui avait prévu de démissionner de son mandat de maire la semaine prochaine. Il avait commencé à abandonner les affaires municipales ; il devra rester maire contre son gré. »
Propos recueillis par Christophe Preteux

un-probleme-avec-sa-droite-paris-normandie-du-22-11-2016http://www.paris-normandie.fr/region/primaires–fillon-l-emporte-dans-le-fief-juppeiste-du-havre-XI7479356#.WDR5YPnhDD5