Développement de l’axe Seine. Au Havre, le PS appelle au consensus – Normandie Actu

Suite à la table ronde sur le canal Seine-Nord, mardi 30 juin 2015, les élus socialistes du Havre invitent à l’union de tous les partis, pour le développement de l’Axe Seine.

Lu sur NormandieActu : http://www.normandie-actu.fr/developpement-de-laxe-seine-au-havre-le-ps-appelle-au-consensus_146406/ par Valentine Godquinsocialistes-LHPour répondre aux inquiétudes concernant le projet de canal Seine-Nord, reliant la Seine à l’Escaut, une table ronde avait été organisée en sous-préfecture du Havre (Seine-Maritime), mardi 30 juin 2015, avec les élus de la Région et les acteurs économiques du monde portuaire.  Quelques jours après cette réunion, les élus socialistes du Havre invitent au dialogue et à l’union, « au-delà des clivages politiques », pour travailler sur l’avenir de l’axe Seine, sur laquelle de grands projets viennent d’être validés.

Cesser les batailles de posture

En revenant sur le débat qui se prolonge depuis plusieurs semaines sur le projet de canal Seine-Nord, la députée socialiste, Catherine Troallic, estime qu’il est « nécessaire que l’on se mobilise, au-delà des postures ».

Le canal Seine-Nord est un projet ancien qui est loin d’être un long fleuve tranquille, mais plutôt un vrai serpent de mer. Il a été déclaré d’intérêt public en 2008, et on peut s’étonner du revirement de situation chez certains élus qui étaient présents et favorables à ce projet lors de son lancement à Arras. Cette question ne doit pas être instrumentalisée sous des principes de pré-campagne aux élections Régionales.»

Avec la signature d’un Contrat de plan interregional État-Région (CPIER) et d’un Contrat de plan État-Région (CPER), la validation de projets structurant et innovants pour l’axe Seine est actée, et promet un avenir nouveau pour cet axe d’échanges. « Aujourd’hui , il doit y avoir un déclic pour nous mobiliser autour de l’axe Seine, et y mettre tous les moyens pour que cela se concrétise. » Pour la députée, ce projet doit permettre à l’axe Seine de se renforcer, et d’être en position de force, à l’avenir, pour concurrencer les ports du Nord de l’Europe, lors de l’ouverture du canal Seine-Nord, qui devrait être opérationnel, selon les dernières estimations, courant 2023. « On n’a jamais été aussi prêts d’un investissement concret, avec la mobilisation de l’Union européenne, de l’État avec 219 millions d’euros programmés pour le développement des terminaux et du trafic des conteneurs, et aussi de la Région, à hauteur de 95 millions d’euros, pour les ports. »

Agir pour l’avenir

Pour Laurent Logiou, vice-président de la Région Haute-Normandie, « tout cela doit faire consensus. Il faut des actes et que cela se concrétise rapidement ». En septembre prochain, un conseil de la vallée de la Seine devrait réunir tous les acteurs portuaires. Pour les élus, l’heure est à l’action. « La course est lancée ! »
S’appuyant sur les contrats de plan validés autour de l’axe Seine, ils estiment que ce projet est une chance. Pendant 10 ans il n’y a rien eu sur l’axe Seine. Là on est au plus près. C’est le rôle des parlementaires et des élus de la Région de veiller désormais à ce que ce plan aboutisse « et que les collectivités apportent leur obole comme prévu », conclut Laurent Logiou, ajoutant : « On tiendra nos promesse pour le développement du port du Havre. »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s